184 - de la France Combattante

Sourde clameur, appel impérieux, grave promesse, sûre et enivrante,
Ton espérance est celle de nos curs, Ô France Combattante.
Promotion de Saint-Cyr à genoux, du ciel mille héros vont t'adouber
Invisible éternité, venue pour te guider.

La partie captive, au cri du ralliement français
Dans un serment commun, rejoint ses fils en armes.
Le pays s'avance dans la nuit avec calme,
Demain la victoire scellera son unité.

De Tunisie en Corse, jusqu'à l'Italie
Corps Franc d'Afrique, chasseurs, tabors, goumiers
Juin, Monsabert, vous ont menés dans l'épopée
Généreuse et française, avant l'ultime combat.

La France humiliée, suivant Morel et Delestraint
A choisi le maquis, la peine, la solitude.
Des Glières au Vercors, le martyre, l'héroïsme
Seront la récompense de cette vie si rude.

De Normandie et de Provence, deux armées
Remontent vers les Vosges, entraînant le pays
Afin que résonnent sur Strasbourg libérée
L'écho de Koufra, l'espoir d'un peuple uni...